AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 
Hey, Invité !
Bienvenue à Ravenwood !
N'oublie pas de faire ta fiche dès ton inscription
Et jette un coup d’œil aux scénarios Wink
Bonne journée & bon RP Smile

Partagez|

Week-end tranquille... enfin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Week-end tranquille... enfin ! Dim 7 Aoû - 18:42

Je me réveillais, tranquillement, bercée par le gazouillement des oiseaux. La douce lumière du matin perçait à travers mes rideaux, jetant ainsi un rayon de soleil orangé sur mon visage. Les yeux encore embués, je regardai le réveil ancien posé sur ma table de chevet. Il marquait 8h 48. Ma tête retomba mollement sur mon oreiller. C'était bon d'être enfin en weekend ! Plus de préoccupations sur les contrôles, une tête vide de toutes pensées...
Zut, il y avait les devoirs, aussi. Les vacances m'avaient habituées à avoir du temps libre, à ne plus avoir la tête bouillonnante de calculs, de rédactions et de toutes ces choses embêtantes qui vous filent un mal de crâne terrible pendant 3 semaines.
Je me levai donc avec beaucoup de difficultés et allai voir le lit de Katherine, ma colocataire. Elle était déjà levée. Et d'après le bruit que faisait la douche, elle devait être à l'intérieur. Je l'entendais fredonner un air qui m'était vaguement familier. Je me dirigeai vers le lavabo et me passai de l'eau fraîche sur le visage. Ça eu un effet radical sur mes paupières. Elles se décollèrent d'un coup et je vis soudain beaucoup plus net ! J'essuyai les gouttes d'eau qui perlaient encore sur ma joue et allai m'habiller.
"Je prendrais ma douche ce soir ! me dis-je. Après tout, c'est le weekend..."
Après avoir enfilé mon pullover préféré, je sorti de la chambre. Dans les couloirs, quelques élèves discutaient, rigolaient entre elles, mais personnes à qui je voulait particulièrement parler. Je m'assis donc sur un fauteuil dans le couloir en espérant que quelqu'un que j'appréciais passerait pas ici, pour me sortir de la torpeur matinale qui m'entourait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Week-end tranquille... enfin ! Mer 10 Aoû - 16:05

Week-end... J'adoooore ce mot. Le soleil avait enfin pointé le bout de son nez après quatre jour de pluie. Je m'étirais et regarda l'heure. 7h47.

*Tu es exaspérante, Katherine...*

Je soulevais ma masse avec beaucoup de difficulté et gagna la salle de bain. A cette heure, Alice devait dormir comme un bébé. Les vampires, normal, ne dormaient pas mais j'ai étais habitué au sommeil et je n'ai jamais décroché le plus souvent je me couche tard et me lève tôt, en tout je n'ai que quelques heures de "repos". Je retirais ma chemise de nuit et plongeais sous l'eau chaude de la douche. J'aime la sensation des gouttes qui tombent sur mon visage, enfin sensation... Je l'imagine. Je me savonnais le corps et lavais les cheveux. Je rinçais en caressant doucement mon corps, ce corps si beau et désiré par les hommes comme par les femmes, mais pas de la même façon. La vie m'avait fourni la vie éternelle ainsi qu'une apparence idéale, mais elle m'avait donné aussi le malheur de voir ma famille et mes proches mourir. Je m'étais promis de ne jamais me rattaché à quelqu'un mais cette arrivé en pleine université m'avait fait réfléchir. Certes, Alice était un ange, elle était déjà morte et servait le bien mais Matt'... Matthew, le seul humain qui me fessait vibrer. J'ai changé ma décision et vivais pleinement mon amour. Enfin, je le vivais seule... Je ne lui avais pas avoué, bizarre pour une vampire. Le point faible d'un suceur de sang c'est l'amour, ça l'affaiblie et il redoute le pire pour l'être qu'il aime. Et j'avais mis les deux pieds dans le plâtre... J'entendis Alice se levait et venir se rincer le visage pour se réveiller un petit peu. Le pire aussi c'était que l'on entendait tout, mais tout de tout! Certes c'était pratique par moment mais des fois on aimerait être sourd. J'attendis qu'elle eu finit et sortis doucement, j'attrapais ma serviette et m'entourais la poitrine. Je pris un seconde drap et emprisonna mes cheveux à l'intérieur. Je me dévisageais dans la glace. Pourquoi tant de beauté. Je ne retrouver même plus les traits de mon enfance. La cicatrice que m'avait fait William à la joue, lors du cours d'escrime, avait disparu avec les autres marques du temps. Je ne me reconnaissant plus, qui était cette fille dans la vitre. Avec ses longues mèches blondes qui dépassait du drap bleu? Avec cette peau si pâle, ses yeux émeraude qui reflète dans de tristesse mais aussi qui donne envie de partir en courant car son instinct de survie s'affole? Ce n'était pas moi... J'eus soudain envie de pleurer... Un vamp... Et pis merde, tout le monde peut pleurer, se lâcher pendant un instant. Je me ressaisis et gagna ma chambre. Le mini loft que fournissait l'université n'était pas si « mini ». Ma colocataire était super forte en aménagement. Elle avait su comment gagner un maximum d'espace, nous pouvions donc circuler en liberté alors que d'autres se battait pour rejoindre la cuisine. C'était un L4, ce qui était parfait, j'avais su faire pression sur la secrétaire pour qu'Alice et moi obtenions le plus grand appart'. Nous avions donc chacune notre chambre et un petit salle de bain commune. Le reste fessait cuisine, à gauche de la porte d'entrée, qui menait au couloir du bâtiment des filles, et salon, un écran plat, que j'avais récupéré à moitié prix neuf chez un professionnelle, trônait sur un meuble IKEA, qu'avait acheté ma chère colocataire, le reste était fourni pas l'université. Lit, sofa, douche, meuble... Tout, sauf que Alice avait renier le tout et investit pour refaire la déco. Bon, nous n'étions pas démuni mais comme même! Je dénichais un jean slim, un débardeur blanc et une chemise à carreaux rouge et noir. J'enfilais mes vêtement et ajoutais quelques bijoux que j'avais piqué la vielle dans la chambre voisine. Un collier rouge sang qui m'arrivait jusqu'au nombril, et une paire de boucle d'oreille en plume de même couleur. Je récupérais ma serviette trempé que j'avais abandonné sur le lit et repartis vers la salle de bain. Je retirais l'autre drap et secouais la tête, ma chevelure emmêlés dégringola sur mes épaules et recouvra mon visage. J'attrapais ma brosse à cheveux et tirais sauvagement sur mes nœuds, maudite coiffure! Quand j’eus finit de tirer sur ma chevelure or et de la remontais en une queue-de-cheval, j'allais à la cuisine. Je pris une poche de sang dans le frigo et la vida d'un trait, je jetais le sachet dans la poubelle et partit vers l'entrée. J'ouvris la porte et découvrit Alice assise à moitié endormit sur une chaise du couloir. Je secouais ma main devant son visage et riais en même temps.

« Alors? Mal dormi? Secoue toi, je t'emmène faire du shopping! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Week-end tranquille... enfin ! Sam 3 Sep - 14:40

Rhâââ... J'étais littéralement épuisée. Le Vendredi m'avait achevé, avec ce fichu dessin sensé représenter une photo d'un proche. Je n'avais trouvé que... Katherine. Mais elle avait été tellement difficile à dessiner avec tous ses cheveux tombants en cascade et ses magnifiques traits dus à... sa nature particulière !
Cela m'avait tellement épuisé que je m'était apparemment endormi sur la chaise du couloir sur laquelle je m'étais assise, attendant quelqu'un. Enfin, pas une personne précisément...
Je me suis juste reposée les yeux... Mais Katherine a interrompu ma rêverie. Dommage, je me voyais dans un arbre, en compagnie d'un oiseau, et à cause d'elle, il s'était envolé.

" Alors? Mal dormi? Secoue toi, je t'emmène faire du shopping! "

Je sursautai, et la dévisageai. Zut, mes yeux s'étaient ré-embués...
Je grognai un vague "Ok" et me levai péniblement. Elle se dirigea vers les escaliers mais je la devançai et cela fini en une course effrénée juste qu'à la grille de l'université. Il faisait frais et le temps était clair. Aucun nuage à l'horizon et déjà une chaleur très agréable. Dehors, les gens n'étaient pas encore réveillés et rares étaient les magasins ouverts.

"Euh... Je crois que le centre commercial ne sera pas ouvert tout de suite. Tu veux qu'on aille au Starbucks Coffee d'abord ? Dean sera content de nous revoir, ce pot-de-colle... "


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Week-end tranquille... enfin ! Lun 5 Sep - 8:50

Alice sursauta. J'avais oublié que le plus souvent je me déplacais en silence mais surtout c'est parce qu'elle s'était endormie, qu'elle flemmarde... Elle accepta malgré elle ma proposition et se leva comme si elle pesait une tonne. Je partis devant mais Ali' me rattrapa, elle savait pertinemment que je pouvais utilisé mon pouvoir devant tout le monde, alors elle avait un espoir de me battre, enfin... un petit. Le ciel n'était pas couvert, on pouvait donc apercevoir le soleil. Il refléta sur mes cheveux d'or, mais pas sur ma peau. Les légendes sont fausse, les vampires peuvent se déplacé ou bon leur semble ils ne craignent pas le soleil, à moins que se ne soit cette bague que j'ai retrouver à mon doigt quand je me suis réveillé vampire. Je n'en ai pas la moindre idée et je ne veux guère faire l'expérience. Nous passions les immense grilles qui séparés l'université de la ville. Étant donné que c'était le week-end l'administration laissait les portes ouverte pour les élèves qui voudraient prendre l'air. Je regardais ma montre et confirma à mon amie que les magasins n'ouvraient qu'à 9h30, c'est à dire dans une demi-heure.

"Il va encore tourné de l’œil quand il me verra arrivé, il croit vraiment que je vais sortir avec lui..."

A l'unisson nous poussâmes un "Beurkk" qui voulait tout dire. Dean n'était l'un des garçons des plus mignons, il avait abandonné ses études après le bac pour reprendre le Café de son père. Encore en pleine "adolescence" il était recouvert de boutons, avec ses lunettes on pouvait pas le rater. A côté, j'avais l'air d'une déesse descendu de l'Olympe. Je crocha ma meilleure amie et ensemble nous nous rendîmes vers l'entre de monstre... Enfin, l'entre de Dean... Nous prîmes notre table habituel et mon admirateur, nous servit son plus beau sourire. Je pris un café et une part de gâteau au chocolat. Bien heureusement ce n'était pas le serveur qui fessait la cuisine, sinon Alice et moi serions déjà loin. Je me penchais vers Alice pour qu'elle soit la seule à entendre ce que j'allais dire.

"Alors... Comment ça se passe avec ton copain? Tu n'as pas craqué? Il est plutôt pas mal pour un humain, mais c'est pas mon goût..."

Je m'adossais sur ma chaise et lui fit un sourira sadique. Je savais que son "admirateur" à elle, était déjà plus mignon de Dean. Si seulement Matt' pouvait ressentir les même sentiments..
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Week-end tranquille... enfin ! Jeu 8 Sep - 17:50

Katherine et moi parlions de Dean, le serveur du Starbucks Coffee, vers lequel nous nous dirigions. Ce pot de colle était follement amoureux de ma camarade et cela se remarquai tout de suite. A chaque fois qu'il la voyait, c'était limite s'il ne tombait pas dans les pommes, et on le voyais après qui la fixait intensément, comme s'il allait lui déclarer sa flamme, s'agenouillant et lui tendant une magnifique bague en diamant. Lorsque j'allais seul prendre un cappuccino, il s'asseyait en face de moi et me bombardait de questions au sujet de Katherine. Mais il n'était pas du tout le genre de Kath', avec ses boutons et ses grandes lunettes style années 80...
Ayant envisagé la possibilité de sortir avec lui - pour plaisanter, bien sûr ! - , nous nous exclamâmes en cœur un long "Beûrk !".
Mon amie me pris par le bras, comme les couples de mon époque, tandis que nous avancions vers le bâtiment construit dans un style rétro. En entrant, Dean s'occupa aussitôt de nous, ignorant le jeune couple d'étudiants attendant bien avant nous pour prendre leur petit déjeuner. Il nous fit asseoir à notre table habituelle et servit son plus beau sourire à Katherine, m'ignorant presque totalement. Mais j'avais l'habitude. Ça me faisais d'ailleurs beaucoup rire !
Katherine commanda une part de gâteau au chocolat et un café, et moi, un jus d'orange et un croissant. Lorsque le serveur fût parti en criant ses instructions à la cuisinière, Katherine se pencha vers moi et me glissa quelques mots de tel sorte que les oreilles indiscrètes ne puissent pas entendre.

"Alors... Comment ça se passe avec ton copain? Tu n'as pas craqué? Il est plutôt pas mal pour un humain, mais c'est pas mon goût..."


Je savais que quand elle disait cela, elle parlait de Pitt', un gars de ma promo. C'était d'ailleurs le meilleur ami que je me soit fait jusqu'à présent. Lui,était apparemment amoureux de moi, ce que j'ignorais totalement avant que Kath' ne me le fasse remarquer, il y a quelques semaines. Juste avant qu'il ne me le dise lui-même.
Évidemment, j'avais refusé de sortir avec lui. Je ne voulais pas vivre la même chose qu'avec Peter, il y a maintenant 146 ans... Il était mort, moi vivante et je l'avait laissé derrière moi, l'avait abandonné...
Étrangement, ils avait le même nom. Peter & Peter. Un signe ? Elle n'y croyait pas. Le nouveau Peter était un garçon cherchant sans cesse la popularité, vulgaire, prétentieux et dragueur. Cependant, personne ne pouvait le nier, il avait un certain charme. Certaines filles allaient même jusqu'à le qualifier d'"irrésistible". N'importe quoi.

"Kath', ce n'est pas mon "copain" ! C'est un ami, rien de plus, et ça le restera !"

Elle m'agaçait, parfois ! Mais elle, avait un vrai point faible. Je le savais, je l'avais deviné.

"Et toi ? Avec... Matt' ? ... Je vais te le dire tout de suite, je le sens pas, ce gars. Que tu ressentes quelque chose ou non pour lui, une chose me gêne dans ce qu'il dégage. Son aura est... étrange."


Si elle ne le sentait pas, elle, ça ne voulait dire qu'une chose, que je préférais ne pas lui avouer pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Week-end tranquille... enfin !

Revenir en haut Aller en bas

Week-end tranquille... enfin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Week-end jeux à Rambouillet les 26 et 27 mars
» Enfin un compte !
» 10 % SAQ week-end du 17 juillet
» Game Of The Week
» des week end fatiguant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nobody's Perfect Here ♪ :: Détente & co :: 
Archives
-